Le Madelon – Le Lavoir – Le Viaduc

Le Madelon

Le Madelon prend sa source sur la commune de Saint-Laurent-en Gâtines, puis traverse les communes de Nouzilly et Crotelles avant de rejoindre la Brenne au sud-est du bourg de Villedômer. Trois moulins (privés) étaient situés sur ce cours d’eau : seuls subsistent le moulin de Bry et le moulin de Cornilleau. Ils étaient actionnés par des roues “en-dessus” en raison de la faiblesse du débit du Madelon.

The Madelon

From its source in the village of Saint-Laurent-en-Gâtines, the Madelon flows through the villages of Nouzilly and Crotelles before joining the Brenne to the south-east of Villedômer villlage centre. Of the three private watermills that were situated on along this stretch of water, two remain : Bry watermill et and Cornilleau watermill. They were powered by a submerged waterwheel due to the weak current of the Madelon.

Coupe de la roue du moulin de Villedômer, illustrant le mode “en-dessous”, (non daté, milieu du 20e siècle)

Le Lavoir

Le 9 novembre 1893, la commune achète un terrain situé le long du Madelon et y fait bâtir l’année suivante un lavoir. L’édifice de plan rectangulaire, ouvert sur deux côtés, se compose de deux murs en moellons enduits et briques surmontés de planches de bois et couvert d’un toit à longs pans en ardoise. Il a été utilisé jusqu’à la fin des années 1960.

The Wash house

The municipality bought a plot of land beside the Madelon on 9th November 1893 and built a wash house there the following year. Open on two sides, this rectangular building consists of two, brick and rendered rubble walls surmonted by wooden planks and a slate roof. It was in use until the end of the 1960s.

Le viaduc ferroviaire

Un imposant viaduc ferroviaire, construit en maçonnerie et reposant sur dix piles, enjambe le Madelon à l’ouest du bourg. L’édifice mesure 225 mètres de long, 8 mètres de large et 32 mètres de haut et les arches en plein centre ont 15 mètres de larges. Il a été construit pour la ligne ferroviaire Brétigny-La Membrolle, permettant de relier Paris à Tours, ouvert le 5 août 1867.

Le 27 décembre 1870, le viaduc est bombardé par l’armée prussienne qui détruit la troisième pile. Elle est reconstruite quelques mois après et l’ouvrage d’art est toujours utilisé aujourd’hui. Le viaduc est tellement emblématique qu’au milieu de XXe siècle il était représenté sur des étiquettes de boîtes de fromages fabriqués par une laiterie située à la Grand’Vallée.

The Railway Viaduct

An imposing railway viaduct, constructed in masonry and resting on 10 pillars, spans the Madelon to the west of the village. The structure is 225 metres long, 8 metres wide and 32 metres high and the arches are 15 metres apart at their widest point. It was constructed for the Brétigny-La Membrolle railway line, permitting the link Between Paris and Tours, opened on 5th August 1867.

On the 27th December 1870, the viaduct was bombed by the Prussian army, destroying the 3rd pillar. It was reconstructed a few months later and this work of art is still in use today. The emblematic viaduct featured on the labels on packaging for cheese made by a diary in the Grand’Vallée in the mid-20th century.