Le Bourg

Le développement du bourg

Jusqu’au milieu du 19e siècle, le bourg est resté de dimension modeste et le bâti se concentre autour de l’église. Une maison (5 rue du Paradis) a fait l’objet de remaniements mais a conservé quelques éléments (baies chanfreinées, hauteur et pente du toit) qui lassent à penser qu’elle puisse remonter au 16e siècle. A partir du milieu du 19e siècles, on observe également une extension du bourg. L’augmentation de population à partir des années 1970 a, quant à elle, conduit au développement de lotissements sur le plateau nord-ouest.

Les matériaux de construction des maisons

Les maisons sont construites pour la plupart en moellons liés à la chaux et recouverts d’enduit ou de crépi. La brique est également présente comme matériau principal sur une dizaine d’édifices du bourg, au moins sur une des façades.

La pierre de taille, onéreuse, est rarement utilisée comme unique matériau de construction et elle ses limite principalement à la façade donnant sur la rue et aux encadrements des baies, aux chaînes d’angles, aux corniches et aux cordons. On note également la présence d’habitat troglodytique sur la commune (vallée du Madelon).

Extrait du plan cadastral dit napoléonien de Villedômer, 1835

The Development of the Village

Up until the middle of the 19th century, the village remained modest in size and the buildings were clustered around the church. Although subject to alterations, one house (5 rue du Paradis) has retained several features (chamfered windows, height and pitch of the roof) that suggest it could date back to the 16th century. The village started expanding in the mid 19th century. Growth in the population from the 1970s led to the development of housing estates on the north-west plateau.

The Construction Materials used for the Houses

The houses were generally built in lime bound rubble covered with a coating or rendering. Brick was also used as a main building material for at least one of the sides of a dozen buildings in the village. Dressed stone, rarely used as a sole building material, given the expense, and its use was mostly restricted to the façade facing the street, in the area (the Madelon valley).